Tout le monde lance sa tablette tactile : Audi, Seb, Auchan, Gulli…

Publié le: 14 janvier 2014

Catégories: Mobile

Mots clés: , , , , ,

J’avais eu l’occasion fin 2012 de dresser un panorama du marché des tablettes numériques où certains acteurs semblaient encore hésitant (comme Dell par exemple qui faisait un pas en avant et deux en arrière). On croyait que le marché des tablettes tactiles seraient uniquement l’apanage des constructeurs informatiques historiques que sont Apple, HP, Acer, Toshiba, Dell. Si chacun de ces grands constructeurs proposent une gamme plus ou moins étendue et plus ou moins successfull de tablettes tactiles, la concurrence est loin de se limiter entre eux et arrive de toute part. Petite revue de marques qui ont lancé leur propre tablette tactile et que l’on attendait pas forcément là.

Audi : la voiture connectée passe par la tablette tactile

Si la voiture connectée est une réalité depuis plus de 2 ans maintenant, les nouveaux modèles des constructeurs automobiles embarquant pour certains un vrai tableau de bord connecté à Internet avec un système de marketplace d’applications. Ainsi, vous pouvez retrouver vos playlists Deezer ou votre système de GPS, des applications d’avis directement embarqués dans l’écran tactile connecté venant s’intégrer directement dans le tableau de bord du véhicule.

tablette_tactile_audi

Audi avec une posture premium a fait un choix différent : celle de proposer sa propre tablette tactile fonctionnant sous un système Android. Le principe est celui d’apporter une dimension supplémentaire au voyage en voiture. Pour pouvoir se connecter au véhicule Audi, la tablette utilise une connexion WiFi embarquée directement dans la voiture. Ainsi, vous pourrez avoir accès  à certaines fonctions depuis la tablette comme la partie divertissement (autoradio) mais aussi certains paramètres du véhicule comme la vitesse.

Les tablettes pour enfants

Les enfants, mêmes les plus jeunes, ont très tôt compris le fonctionnement des tablettes. Je vais vous épargner ici les vidéos où les parents filment leurs enfants dès leur plus jeune âge utilisant une tablette… ou alors voulant utiliser un magazine papier comme une tablette tactile.

Ce marché était donc porteur et ayant ses propres attentes (ergonomie, solidité…), les premières tablettes pour enfants sont apparus assez rapidement. On peut par exemple signaler celle de VTech spécialisé dans les jeux pour enfants embarquant de la technologie.

On retrouve également la chaîne de télévision pour enfants, Gulli, qui propose en partenariat avec Kurio ses propres tablettes permettant d’accéder, on s’en doute, plus facilement aux programmes brandés de la chaîne.

tablette_tactile_gulli

Les tablettes autour de certains usages : lecture, cuisine…

Si les enfants représentent une cible particulière, il en de même pour les adultes pour lesquelles des tablettes plus ou moins spécifiques ont vu le jour. Par exemple, Amazon et sa Kindle Fire ou Barnes & Nobles et sa Nook proposent de vrais tablettes numériques alors qu’ils venaient du marché de la liseuse électronique. Il continue fortement à brander leur discours commercial autour de la consommation de contenus culturels (vidéos et ebooks pour Amazon).

Dans l’univers de la cuisine, le marché est aussi dynamique. On peut citer :

  • la Qooq qui se présente comme le pionnier sur ce marché, produit made in France.
  • Cuisinix a une autre approche en se concentrant sur les applications mais en proposant un package tablette brandée plus application en partenariat avec Samsung.
  • Archos, propose un modèle dédié aux amateurs de cuisine, la ChefPad.
  • Seb et sa Foodle même si son lancement et sa commercialisation doit faire face à un gros bad buzz négatif et rejet de la communauté des blogueurs cuisine estimant s’être fait largement « piller » leurs contenus et recettes (Le Foodle de Seb : histoire d’un vol organisé)

Les distributeurs s’y mettent aussi

Face à la concurrence de Amazon et l’engouement de l’usage, Fnac a tôt fait de dégainer sa liseuse Kobo et désormais sa tablette tactile Kobo Arc. Ce dernier a dû s’aligner sur les prix proposés par Barnes&Nobles et Amazon pour proposer un modèle à moins de 200 euros. Devant cette stratégie, les distributeurs généralistes et s’y sont également mis :

  • Carrefour propose sa liseuse Nolim

  • Auchan en partenariat avec Archos propose la gamme QiLive avec un prix en entrée de gamme ne dépassant pas les 150 euros pour cibler la tranche des personnes souhaitant s’équiper mais n’ayant pas les moyens de passer sur iPad.

Bref, vous n’avez que l’embarras du choix et il serait pas étonnant de voir encore d’autres nouveaux acteurs lancer demain leur propre modèle en partenariat avec certains constructeurs. Il serait étonnant par exemple que dans l’univers BtoB et dans certains domaines précis (industriel machines-outils, …) de ne pas voir certains acteurs proposés leur propre modèle.

3 commentaires pour Tout le monde lance sa tablette tactile : Audi, Seb, Auchan, Gulli…

  1. […] via Tout le monde lance sa tablette tactile : Audi, Seb, Auchan, Gulli… | Cédric Deniaud. […]

  2. […] J'avais eu l'occasion fin 2012 de dresser un panorama du marché des tablettes numériques où certains acteurs semblaient encore hésitant (comme Dell par exemple qui faisait un pas en avant et deux e…  […]

  3. […] Tout le monde lance sa tablette tactile : Audi, Seb, Auchan, Gulli… Cédric Deniaud, janvier 2014 […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *