Google lance Google Play pour concurrencer iTunes

Publié le: 7 mars 2012

Catégories: Mobile

Mots clés: , , ,

google-play

Google Play : LA plateforme de téléchargement de musique, de ebooks et d’applications de Google

Oui, pour concurrencer iTunes… mais déjà pour rationaliser la présentation d’une offre d’accès à des téléchargements d’applications, de musique et de livres dispersée à date sur plusieurs services. Même si je ne suis pas fan du nom de la plateforme, qui fait une référence trop directe aux jeux, et pas assez largement aux possibilités offertes à terme sur la plateforme.

Le principe de Google Play

Le principe de Google Play est de permettre de retrouver sur une même plateforme de téléchargement accès à toutes les applications mobiles qui étaient disponibles jusque là dans l’Android Market, la musique accessible sur le service lancé récemment Google Music, et les e-books accessibles jusque là sur le Google EBookStore. Il est vrai que ce n’est pas une grande nouveauté chez Google qui a tendance, au contraire de ses principaux concurrents, de lancer des services qui semblent avoir une vie autonome jusqu’à temps que Google, soit décide de le tuer (comme ça sera le cas ces prochaines semaines pour Knol, le Wikipedia made in Google), soit décide de le r »intégrer dans une logique plus globale.

Au delà de ces services que nous retrouverons au sein de Google Play en France dans quelques semaines / mois (à date seule la partie liée aux téléchargement d’applications mobiles est disponible, compte tenu des droits de propriétés sur les contenus liés à des partenariats avec des maisons de disque, maisons d’édition et distributeurs), le service de VOD devrait également y trouver sa place. En effet, rappelez-vous en janvier 2010, pour contrer le fort développement d’acteurs comme Netflix, YouTube avait développé sa propre offre de location vidéos. Le service avait ainsi mis une quantité assez limitée de films à la disposition du public américain.

Malgré donc son nom, Google Play est donc bien un service complet d’entertainment digital et se positionne ainsi en direct concurrence des actuelles plateformes de Apple (iTunes) et de Amazon.

Et la concurrence de iTunes et Amazon ?

On comprend la logique de rationalisation de ces services par Google, mais également de valorisation de d’autres service. Ainsi, nul doute, que le service de paiement de Google, Google CheckOut, va trouver dans cette plateforme mutualisé d’accès à des applications et produits d’entertainement, une formidable vitrine. Pour autant, on peut se demander de la pertinence d’une telle offre mutualisée face aux acteurs installés. Sauf que finalement on constate vite que la porte d’entrée bien évidemment seront les applications pour Android qui bien évidemment ne peuvent pas être disponibles sur iTunes. Il est alors assez logique que Google, face à une consommation de produits (ebooks et musique) qui se développent sur de nombreux terminaux, profite de ce point d’accroche pour valoriser les autres possibilités offertes de téléchargement de contenus.

On peut même se poser la question de savoir pourquoi, face au constat du formidable succès commercial et financier de iTunes, pourquoi Google ne l’a finalement pas fait plus tôt.

A l’instar de Amazon avec son Kindle (ebook et tablette) et de Apple (avec ses différents terminaux mobiles et l’AppleTV), on voit que la porte d’entrée de tous ces services restent le contrôle du terminal et de l’OS lié. Dans cette course, le principal absent est bien évidemment Microsoft, qui semble se concentrer depuis le « rachat » de Nokia à gagner une crédibilité avec son OS mobile. Reste à savoir si ce retard pris ne sera pas à terme préjudiciable, même si malgré le titre de certains papiers hier et ce matin (cf : Google Play, l’hypemarché de Google qui doit concurrencer iTunes et Amazon), ces services ne sont pas en concurrence car les possesseurs de téléphones Android auront bien du mal à les synchroniser avec iTunes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *