Snapchat : l’âge de maturité d’un service mobile pour adolescents ?

Publié le: 17 juillet 2014

Catégories: Médias sociaux, Mobile

Mots clés: , ,

Après vous avoir parlé en début de semaine de Twitter et des nouveautés du côté de la plateforme sociale de microblogging qui se renforce autour de la publicité mais aussi du e-commerce (Twitter continue d’enrichir ses fonctionnalités), après avoir en partie abandonné certains domaines comme la musique avec Twitter Music, je vous propose un petit focus sur Snapchat.

Même si Snapchat a vu le jour en septembre 2011, on en entend surtout parler depuis un an, et depuis notamment que Facebook a proposé de racheter l’application mobile sociale pour 3 milliards de dollars (cf Pourquoi Facebook propose de racheter Snapchat pour 3 milliards de dollars ?). L’échec de ce rachat (du point de vue de Facebook) n’est pas le premier puisque déjà en 2012 Snapchat avait refusé une approche à 1 milliard de dollars alors que le service avait à peine un an d’existence. Facebook savait que tuer un service dont les adolescents allaient être friands était une solution pour s’assurer un chemin tranquille. Facebook sait aussi qu’en ne réussissant pas à racheter Twitter à l’époque pour ne pas avoir mis suffisamment sur la table, il a vu au fil des mois voir un concurrent apparaître. Concurrent, car les annonceurs sont les mêmes et les fonctionnalités publicitaires (ciblage, régie publicitaire mobile, retargeting) sont relativement proches (Twitter et Facebook renforcent leur stratégie publicitaire), même si Twitter (voire aussi Facebook) doivent encore faire leurs preuves. Néanmoins les résultats financiers décevants de Yahoo! annoncés hier sont bien le signal que le temps des bannières publicitaires 1.0 sur des portails est révolu.

Snapchat dans ce contexte essaie donc de se faire une place au soleil, non pas en proposant des fonctionnalités publicitaires, mais en commençant déjà à attirer certains annonceurs de renom (McDonalds, Audi, Taco Bell…) ainsi qu’une population de plus en plus fidèle (déjà 82 millions d’utilisateurs actifs chaque mois). J’ai eu l’occasion de revenir plus en détail sur les chiffres et ces exemples dans Où en est Snapchat, diffusé sur le site de l’ADN.

Cette semaine, Snapchat a décidé d’avancer sur le terrain de ses fonctionnalités, après Snapchat Stories qui étaient déjà une forte nouveauté (voir petit virage) pour l’application. En effet, le service mobile a annoncé le lancement d’une fonctionnalité permettant de filtrer les snaps selon la géolocalisation.

Ainsi des lieux vont pouvoir proposer des stickers personnalités en fonction des partages réalisés par des utilisateurs pour leur permettre d’avoir plus de fonctionnalités pour leurs snaps. Je dois avouer que la fonctionnalité me laisse pour le moment dubitatif car même si les « lieux » représentent un marché potentiel, l’échec des badges de Foursquare, du point de la vue de la monétisation, prouve en partie la limite du principe.

Alors selon vous quel est l’avenir de Snapchat ?

EDIT : Décidément, les nouvelles (ou plutôt les rumeurs) s’enchainent pour Snapchat puisque le site TheNextWeb nous apprend aujourd’hui que Snapchat travaillerait sur son propre service de paiement via mobile à l’instar de WeChat ou bien encore de Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *