Instagram lance ses statistiques pour développer ses services publicitaires

Publié le: 22 août 2014

Catégories: Médias sociaux

Mots clés: , , , ,

Depuis quelques mois, Facebook a décidé d’accélérer le développement de Instagram. Il faut dire que depuis son rachat en 2012 (Ce qu’i faut comprendre du rachat de Instagram par Facebook), Instagram a connu un vraie engouement de la part du grand public , de nombres de célébrités et de marques qui confirme que le milliard de dollars dépensé par Facebook n’était pas une somme exagérée. En sera-t-il pour les 19 milliards de WhatsApp, cela sera une autre question car la concurrence de d’autres services similaires semblent beaucoup plus fortes ? (Pourquoi Facebook va s’inspirer de WeChat pour monétiser WhatsApp).

Instagram : un service devenu riche fonctionnellement

Il était alors évident de voir un ensemble de services commencer à proposer des services additionnels pour enrichir l’expérience proposée par Instagram. Il y a eu :

  • les applications avancées de retouche de photo sur mobile, pour aller plus loin que les filtres proposés par Instagram (Retrica, PicStitch, InText…).

  • les applications favorisant la (re)publication de photos postées par d’autres utilisateurs comme PhotoRepost.

  • les services offrant une version web de Instagram (avant qu’Instagram ne lance la sienne) comme Web.Stagram.

  • les services offrant des statistiques de performance de ses photos comme Nitro.gram ou des services plus globaux comme Simply Measured qui propose des rapport de performance si son compte excède les 25 000 abonnés.

Instagram ne pouvait pas forcément beaucoup plus attendre, après la validation de son développement grand public, et de l’intérêt porté par les annonceurs, pour commencer à proposer des services en propres.

  • Le premier étage de la fusée a été le renforcement de certaines fonctionnalités et notamment pour éviter la montée en puissance de la concurrence : les vidéos (face à Vine) et Instagram Direct (face aux applications mobiles de chat).

  • Deuxième étape : le lancement en début d’année des premières logiques publicitaires intégrées directement dans Instagram permettant de sponsoriser un visuel pour le rendre plus visible (Instagram fait un grand pas dans la publicité avec Omnicom et La pub se généralise sur Instagram).

  • Etape publicitaire liée à la précédente, c’est désormais le renforcement des logiques publicitaires avec des croisements avancés avec Facebook, comme je vous le présentais hier dans Facebook renforce (enfin) ses passerelles avec Instagram.

Les Insights débarquent sur Instagram pour les marques

Enfin, la dernière étape a été annoncée hier, il s’agit du lancement de la partie Insights, les statistiques directement intégrées sur les comptes, pour avoir plus de détail sur la performance du compte mais surtout des publicités. Les annonceurs aiment les chiffres et on est toujours plus crédible pour expliquer la performance de dispositifs d’animations communautaires lorsque l’on a des chiffres a présenter. On sait que ca été l’une des clés des développements des pages Facebook et que probablement Twitter de son côté a mis un peu trop de temps avant de proposer ses statistiques pour les annonceurs et désormais tous les comptes (Twitter continue d’enrichir ses fonctionnalités).

instagram-insights

Dans le détail, ce sont même 3 types de statistiques qu’Instagram va désormais apporter pour les annonceurs, le tout compilé dans un tableau de bord.

  • Account insights qui sont des statistiques détaillées sur la croissance de votre compte en terme de reach (nombre d’impressions total d’utilisateurs touchés et de nombre d’impressions). Ici, Facebook se met directement dans les clous des principaux indicateurs regardés sur les plateformes qui sont moins l’audience recrutée (nombre d’abonnés, même si ce dernier est bien évidemment indiqué) mais bien l’audience véritable touchée.

  • Ad insights qui montre la performance de campagnes publicitaires menées. A noter que Facebook va prochainement lancer sa nouvelle interface (insights) qui fera la communion entre la partie publicitaire et les statistiques détaillées de votre page dans Facebook Business Manager.

  • Ad staging qui est probablement la plus grande nouveauté puisqu’il s’agit ici d’offrir un service de création et de prévisualisation de campagnes que vous souhaitez mettre en place.

Même si le service est gratuit, il s’agit bien ici pour Facebook de montrer qu’Instagram est désormais un service mature qui a les moyens de ses ambitions notamment en termes de développement des logiques publicitaires.

2 commentaires pour Instagram lance ses statistiques pour développer ses services publicitaires

  1. Julien dit :

    Bonjour,
    Excellent article, clair et concis.
    Puis-je humblement me permettre de faire remarquer ce qui semble être une petite coquille…? Paragraphe de 2 lignes sous les photos: « (…) le tout compiler dans un tableau de bord ». Compiler ne devrait-il pas être un participe passé?
    Bonne continuation, au plaisir de continuer à vous lire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *