Améliorer le taux de transformation de son site e-commerce : quelques astuces

Publié le: 30 octobre 2013

Catégories: E-commerce, En vrac

Mots clés: , , ,

Je vous présentais en début de semaine une étude comparant la performance e-commerce de grands secteurs d’activités : Etude e-commerce : quels sont les secteurs d’activité les plus performants ?. Si peu de variations étaient notables entre 2012 et 2013, ils étaient plus intéressant de noter des disparités assez fortes entre ces secteurs d’activités voire au sein même de certains secteurs d’activités où les taux de conversion peuvent varier du simple au double.

Je vous propose aujourd’hui d’aller plus loin et de voir quelques bonnes pratiques actuelles intégrées par certains e-commerçant sur le site pour augmenter le taux de conversion. Attention, il n’y a pas de vocation exhaustive ici mais juste de mettre en évidence quelques pratiques que j’ai pu repérées ces dernières semaines.

L’affichage de stocks chez Ikea

Rien de plus décevant que de devoir attendre longtemps un produit puisque celui-ci n’était plus en stock. Rien de plus décevant que d’avoir l’information que le produit n’est plus disponible arriver tardivement sur un site, cela fait fuir l’internaute ou, dans le premier cas, ne lui donnera probablement pas envie de repasser commande sur le site. Ikea, sur un principe emprunté au sites de voyages et de ventes de places de concerts / sports, met en évidence lorsque les produits risquent d’être prochainement en rupture de stocks. A l’instar des sites de ventes privées, la mise à disposition d’un stock limité de pièces et l’affichage d’une prochaine rupture peuvent clairement être des déclencheurs d’achat (« Il faut que je l’achète maintenant sinon il risque de ne plus y en avoir »).

L'affichage du nombre de produits disponibles en stock : une bonne pratique intégrée sur le site Ikea

L’affichage du nombre de produits disponibles en stock : une bonne pratique intégrée sur le site Ikea

L’intégration des principes hérités des sites de curation

Le succès de sites comme Pinterest (Pinterest entrera-t-il dans la cour des grands ?) ou bien encore Fancy dans l’univers de la mode sont la preuve que les modes de découvertes de produits passent pas nécessairement par une logique rationnelle de navigation dans des catégories de produits mais par un vrai webmerchandising personnalisé et intégrant fortement le côté visuel des produits.

Zappos l’un des leaders du e-commerce US, l’a bien compris et a développé un site dédié Glance visant à offrir un mode de navigation alternatif faisant la part belle aux lookbooks et curation de contenus pour développer les ventes ciblées sur quelques produits. A noter dans ce cas particuliers, la mise en avant claire et intégrée de la gratuité des frais d’envois et de retours.

Entre les produits présentés dans des magazines et la curation, le site Glance de Zappos

Entre les produits présentés dans des magazines et la curation, le site Glance de Zappos

L’essai de produit à domicile dans le domaine du luxe

S’il y a bien un secteur pour lequel les règles e-commerce sont différentes sont celles du luxe. Ici, le prix, les avis et les comparateurs ne font pas beaucoup de sens et il faut donc trouver d’autres astuces pour favoriser le développement des ventes en ligne. La marque Ocappi qui vent des bijoux en ligne propose une offre d’essai gratuit de produit à domicile. Le principe n’est pas nouveau et existait déjà à l’époque de la VAD et des camions Blanche Porte qui passaient dans mon village où des produits étaient laissés à l’essai et pouvaient être commandés et livrés quelques jours après.

Dans le domaine du luxe, bien évidemment, pas question de laisser des produits originaux de grande valeur. Il s’agit ici de simples répliques mais qui permettent de voir si le bijou que vous souhaitez offrir (ou vous voir offrir) se porte bien autour de votre doigt. Ainsi, jusqu’à 6 modèles différents de bagues peuvent être envoyés à une même personne pour l’aider à faire son choix.

Le service "Try on at home" proposé par le site du joallier Ocappi

Le service « Try on at home » proposé par le site du joallier Ocappi

Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *