Les attentes des e-shoppers quant au Social Commerce

Publié le: 6 août 2013

Catégories: E-commerce, Médias sociaux

Mots clés:

On sait qu’acheter sur Internet nécessite de la part des entreprises de répondre à un certain nombre d’attentes. J’avais catégorisé en 2011 ces attentes dans une pyramide de Maslow du cybershopper.

benefices_cyberacheteur

Lorsque l’on parle de Social Shopping ou Social Commerce, beaucoup font trop souvent le mauvais raccourci qui serait le simple fait de vendre ses produits depuis les médias sociaux, la création d’une boutique marchande sur Facebook en étant aujourd’hui l’une des principales représentations. Les attentes du social shopper ne sont pas nécessairement de pouvoir acheter depuis une page Facebook mais bien d’avoir des marchands qui respectent le cycle du Social Shopping où le partage d’un acte d’achat sur les réseaux sociaux est lié au programme marketing (couponning par exemple) et pour le support principal (le site e-commerce) intègre les dimensions participatives et sociales actuelles (avis des internautes, lookbooks, boutons de partage, module d’interactions avec d’autres internautes, son réseau ou l’entreprise…).

social_shopping_cycle

En 2012, c’est une étude de ARC Worldwide qui nous proposait d’aller plus loin et d’étudier plus précisément les attentes sociales des internautes lorsqu’ils sont dans une démarche d’achat. L’étude en retient 8.

SocialShop-identifies-types-of-social-shopper

On retrouve ici les notions sociales liées à l’expression l’implication dans la vie de la marque, les éléments de réassurance visant à susciter de la confiance de l’internaute dans sa démarche d’achat entreprise, et des éléments plus pratiques directement liés aux prix / remises et à la praticité. Rien de profondément nouveau en soi hors mis cette représentation graphique qui a le mérite de simplifier la compréhension des attentes des cyber-acheteurs.

Ce qu’il faut retenir du Social Commerce

Au delà de ses attentes que l’on peut résumer soit au travers de la pyramide, du cycle du Social Commerce ou le cercle des attentes du social consumer, ce sont les bonnes pratiques à respecter en tant que marque et les démarches à mettre en place. Elles se résument à :

  • Améliorer l’expérience d’achat soit en rapprochant le site de vente du lieu de conversations, d’échange, soit en enrichissant le site par du contenus à valeur ajoutée pertinents pour l’internaute. Dans l’univers de la mode, cela peut être des look-books participatifs, la possibilité de créer ses propres choix de produits dans un « Pinterest-like » intégré. Les options sont nombreuses : les pratiques visent à présenter les produits non par la simple navigation par les fiches produits mais bien au travers de la sélection réalisée par les internautes.

  • Tirer profit des interactions sociales afin d’augmenter le taux de transformation sur un site e-commerce. Les interactions sociales, notamment le partage d’un acte d’achat sont autant d’éléments qui vont créer de la visibilité potentielle à une offre, produit ou boutique tout en offrant à l’acheteur un reward l’invitant, justement, à partager sur ses profils sociaux son acte d’achat.

  • Expérimenter des offres personnalisées en fonction des canaux de commercialisation. Le Social Commerce et plus précisément la composante liée à l’implication de l’internaute dans le site passe par cette personnalisation qui peut aller plus ou moins loin. On peut aller jusqu’à la vraie création de produits (MoodByMe, LaFraise…) en passant par le simple vote pour des produits proposés (MyFab.com, …).

Pour aller plus loin :

3 commentaires pour Les attentes des e-shoppers quant au Social Commerce

  1. Renaud Joly dit :

    Sur la pyramide j’aurais placé le bénéfice financier en base avant le bénéfice pratique.

  2. Bon résumé : Le #SocialPayment répond aux dimensions participatives et sociales en créant un véritable événement autour de l’acte d’achat .

  3. […] et communautaire, certains s’aveuglent de la même manière sur le business direct. Le Social Commerce pour encore beaucoup se résument au fait de vouloir ouvrir une boutique ou un espace marchand sur […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *