Faire de vos employés les premiers ambassadeurs de votre marque

Publié le: 4 septembre 2014

Catégories: Transformation digitale

Mots clés:

Parfois avant de vouloir absolument communiquer à tout va en externe, mieux vaut se concentrer en son sein, au près de ses équipes. Les employés sont sans nul doute le premier cercle concentrique de n’importe quelle communauté pour une entreprise. Pour autant, est-ce que cette cible de communication et de relation est intégrée comme il se faut dans vos démarches ?

Lorsque l’on est une PME, cette problématique peut paraitre plus facile à gérer avec des outils bien souvent gratuits permettant de communiquer l’information à tout le monde. Dans les grands groupes divisés en nombreux départements, situés sur des sites géographiques différentes, ayant une hiérarchie a multiples strates, utilisant de nombreux outils de communication et de collaboration en interne, cette problématique est majeur.

Aujourd’hui deux faits pour illustrer ce besoin de renouer le dialogue en interne entre les employés pour en faire les premiers éléments moteurs de vos démarches relationnelles sur Internet.

  • 49% des employés déconseilleraient leur entreprise à leurs proches. Ce chiffre issue d’une étude Forrester fait mal. Pour le préciser, il s’agit de 49% des employés qui se déclarent être de potentiels détracteurs de leur entreprise auprès de leur réseau, que cela passe par les réseaux sociaux ou pas. Les démarches initiées dans de nombreuses entreprises autour de l’empowerment des employés pour les impliquer plutôt qu’ils soient seulement là pour appliquer sont essentielles mais restent clairement embryonnaires en France, et confinées à des services restreints.
  • Le besoin d’accompagnement des employés vers le numérique. Se créé aujourd’hui un frein dans l’entreprise entre les connectés voire hyperconnectés et ceux qui ne le sont pas (plus de détails dans La technologie : un obstacle à la transformation digitale dans l’entreprise ?). Or, quand l’entreprise est en pleine mutation business pour intégrer fortement la dimension digitale et Internet dans ses processus que ce soit relationnel, commercial ou marketing, il convient d’accompagner cette mutation en interne. Peut-être qu’au final, cela ne change rien pour la personne dans son métier, pour autant vous aurez sa réelle implication et sentiment d’appartenance dans l’entreprise s’il comprend les mutations de cette dernière, même si, je le répète, ces mutations ne l’impactent pas directement.

En somme, on parle beaucoup de réseaux sociaux d’entreprise (RSE), d’entreprise collaborative, d’entreprise 2.0, de transformation digitale mais cette mutation digital passe d’abord par les hommes avant de passer par les outils (La transformation digitale de l’entreprise est-elle d’abord une question digitale ?).

Pour faire de vos collaborateurs, les premiers ambassadeurs de votre marque s’est donc déjà d’éviter qu’il en soit les premiers détracteurs en externe en les impliquant et en favorisant la compréhension des mutations de l’entreprise. Le deuxième point est d’accompagner la montée en compétences des employés sur le sujet du numérique. Les chartes internes de prise de parole des collaborateurs sur les médias sociaux sont nécessaires mais ne sont qu’une étape qui ne doit pas cacher la forêt (Le besoin d’une charte sur les médias sociaux mais surtout d’un accompagnement des collaborateurs vers le numérique). Le monde professionnel et personnel se floute sur Internet et Google ne fait pas la différence entre vos prises de parole à titre de citoyen, père de famille, fan de basket et celle du cadre supérieur de son entreprise. Vous êtes la même personne. A chaque collaborateur, le besoin de contrôler son image personnelle… image personnelle qui peut rejaillir sur l’entreprise. Sauf que tout cela s’apprend

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *