Les 10 mauvaises raisons de nommer un Chief Digital Officer

Publié le: 12 septembre 2016

Catégories: Transformation digitale

Mots clés: ,

Je vous rassure tout de suite je ne suis pas là pour poser la question qui est de savoir si l’entreprise a besoin ou pas d’un Chief Digital Officer pour organiser / coordonner / piloter ses chantiers stratégiques voire opérationnels liés au Digital. Dans la majorité des entreprises, il est indispensable d’avoir un « Monsieur / Madame Digital » clairement identifié pour notamment porter les sujets au plus haut niveau de l’entreprise, avec expertise et discernement. Sauf que ça, c’est un peu la théorie. J’ai souvent parfois l’impression que l’on va retrouver des collaborateurs, dans de grandes entreprises françaises et internationales, avec cette casquette pour de mauvaises raisons. Petit tour d’horizon des 10 mauvaises raisons de nommer un Chief Digital Officer, la majorité étant totalement vraie pour l’avoir vue dans certaines entreprises très réputées.

  1. Car après le CEO, le CMO, le CFO, le CCO, le CXO il aurait été dommage d’oublier la lettre « D »
  2. Car pour être dans le top du classement des entreprises du CAC 40 ayant entamé leur transformation digitale, c’est un passage obligé
  3. Car il y a déjà 4 personnes dans l’entreprise qui se sont auto-nommées avec cette casquette
  4. Car Webmaster c’est « so 2000 »
  5. Car Paul allait souvent sur 3615 U… depuis mon minitel donc le Digital c’est pour lui
  6. Car on a peur de mourir et qu’il faut mettre quelqu’un en première ligne
  7. Car on peut pas dire que le Digital est stratégique dans l’entreprise s’il n’y a personne pour l’incarner
  8. Car Directeur du Numérique ça sonne un peu trop franchouillard
  9. Car c’est le meilleur moyen pour être invité à parler lors de table-ronde sur des conférences
  10. Car toutes les agences et prestataires nous appellent et veulent parler à notre CDO
  11. (raison bonus) Car les GAFA ont en tous un… (ah beh non en fait)

2 commentaires pour Les 10 mauvaises raisons de nommer un Chief Digital Officer

  1. […] Lire l’article : Les 10 mauvaises raisons de nommer un Chief Digital Officer | Cédric DENIAUD | Stratégie et transf… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *