Retour et analyse des dernières annonces de Google : Google Pay, Google Brillo, Google Weave

Publié le: 29 mai 2015

Catégories: Actualité, E-commerce, Mobile

Mots clés: , , , ,

Google, depuis plus de 10 ans ,est habitué à frapper fort sur un ensemble de secteurs. A partir du moment, où ils ont fait le choix de racheter des sociétés comme Youtube ou DoubleClick en comptant en milliards de dollars, Google a très tôt envoyé le message qu’il faudrait compter avec lui sur un ensemble de sujets. Ces dernières années, avec ses fonds d’investissements (Google Ventures) et de recherche (Google X), les innovations et la présence de Google sur un ensemble de marché est une réalité. De la maison (Nest), à la voiture (Google Cars), en passant par l’accès Internet (Google Loon), la santé, ou bien encore le mobile bien évidemment (Android, Motorola, …), Google est présent dans nos vies (numériques).

Hier, la journée est une nouvelle étape majeure dans la vie de Google à la lecture des annonces faites lors de la Keynote Google I/O. Oui majeure ! Petit retour sur ces annonces majeures.

Google Pay : Google s’arme face à l’arrivée de Apple Pay

On sait que le paiement intéresse quantité d’acteurs (lire : Snapchat, Twitter, Facebook : pourquoi sont-ils tous intéressés par le paiement mobile ?). Apple sera probablement un game changer et Google, qui propose déjà Google Checkout et Google Wallet, devait donc montrer les dents et qu’il est prêt à cette arrivée de la marque à la pomme.

La semaine dernière, Google annonçait un test de l’intégration d’un bouton ‘Buy » directement intégré dans ses résultats de recherche. J’avais expliqué dans « Le bouton Acheter de Google sera-t-il une vraie révolution dans le e-commerce ? » que cette annonce servait d’abord à Google à pouvoir faire la promotion de ses services de paiement voire de livraison.

Google Pay à la différence de Google Checkout est un service de paiement sans contact. Aucune innovation majeure à signaler puisque Google ne fait ici que proposer sa propre solution utilisant la norme NFC embarquée. Lorsque vous contrôlez le device avec Android, c’est plus simple de proposer vos propres services mobiles liés. Avec justement l’annonce de la nouvelle version de l’OS mobile Android (Android M), cette solution sera intégrée de base et ne nécessitera pas de lancer une application dédiée.

Ce qui est par contre vraiment intéressant est que ce système de paiement sera disponible au sein des applications sur Android pour réaliser vos achats in-app.  Ainsi, il sera  possible de payer sa chambre d’hôtel sur une application dédiée de réservation via le système de paiement Google Pay.

Nouvelle version de Google Android M

google-android-m

Cette nouvelle version au delà du sujet de paiement mobile apporte quelques petites nouveautés notables :

  • La gestion avancée par l’utilisation des permissions d’accès aux données : pour chaque application, il sera alors plus simple pour l’utilisateur de choisir. Il sera alors possible que l’accès à des fonctions comme les photos, les SMS, l’agenda puissent être bloqués. Même si dans les faits, il est fort à parier que rares seront les utilisateurs à gérer finement leur application, il s’agit surtout pour Google d’envoyer un message rassurant sur le sujet délicat de la gestion des données personnelles.
  • La gestion optimisée de votre batterie : votre smartphone se mettra alors en « sommeil » pendant vos heures creuses. En connaissant, les moments dans la journée auxquels vous utilisez plus fréquemment votre smartphone et ses fonctionnalités, Android sera reconnaître vos heures creuses de « consommation » et ainsi savoir quand mettre votre smartphone en veille active.

Cette nouvelle version ne devrait pas contre arrivée qu’en septembre prochain. Il faudra donc patienter…

Un système de communication entre les objets connectés

L’un des enjeux liés aux objets connectés sera leur capacité à communiquer entre eux et non plus uniquement de manière individuelle avec votre smartphone. Imaginez : votre réveil connecté que vous venez d’éteindre sait qu’il doit envoyer l’information à votre cafetière connectée de préparer votre café. L’un de nos nouveaux fleurons numériques Français, Sigfox, avait tôt fait de comprendre l’importance de se positionner comme cet acteur de référence. Google ne pouvait donc pas passer à côté de cette opportunité avec l’annonce de Google Brillo et Google Weave.

Dans les faits et pour simplifier la compréhension, on peut définir Google Brillo comme un Google Android light pour les objets connectés. Avec déjà Google Android Wear, Google avait su se positionner comme une l’OS pour smartwaches (et on pourrait citer Android Auto pour les voitures, et Android TV pour les téléviseurs). Désormais c’est également dans l’univers des objets connectés pour la maison sur lesquels Google souhaite accélérer et se rendre indispensable.

De son côté Google Weave, qui lui n’arrivera qu’en fin de cette année, sera un système ce communication entre les objets connectés qui devrait passer par les réseaux classiques.

Alors que le marché n’est qu’émergent et à l’inverse du marché du mobile ou Microsoft, Nokia et Apple étaient partis plus tôt, Google entend être le leader incontesté de l’infrastructure logicielle de l’Internet des Objets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *